Média Robert Dean, droiture au quotidien, pérennité dans l'engagement, partie 1 de 2

  • 1397
  • 0
  • 0
Partager
  • Ferrisson
  • 114 médias
  • envoyé 18 novembre 2016

Fils d’un employé d’hôtel irlandais et d’une Québécoise francophone, Robert Dean est élevé à Montréal dans les années 40 et termine ses études en travaillant à temps plein comme manoeuvre et comme conseiller syndical tant à la RCA , qu’à l’Union des ouvriers du textile (Celanese, Drummondville).

Dès lors, il devient conseiller technique et directeur adjoint du SCFP à Hydro-Québec, puis, son grand rêve, conseiller et directeur aux Travailleurs unis de l’automobile (UAW-TUA). Cela lui permet de siéger pendant 10 ans comme vice-président à la FTQ.

Après un mandat en politique entre 1981 et 1985 où René Lévesque lui confie diverses responsabilités dont celles de ministre du Revenu et ministre délégué de l’Emploi et de la Concertation, il retourne aux TUA comme conseiller technique, puis se met à son compte comme consultant.

Durant sa carrière, il a été aux premières loges d’événements ayant marqué sérieusement l’histoire du Québec dont la grève de la GM en 1970 et celle de la United Aircraft en 1974-75. Repoussant sans cesse sa retraite, il agit actuellement comme formateur et conférencier syndical.

Catégories: Vie syndicale
Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.