Média Claude Béland, avocat du coopératisme et de la solidarité, partie 2 de 2

  • 16
  • 0
  • 0
Partager
  • Ferrisson
  • 114 médias
  • envoyé 18 novembre 2016

Montréalais élevé dans le contexte du commerce familial, Ben Béland inc., Claude Béland fait ses humanités au collège Brébeuf et son droit à l’Université de Montréal. Un de ses premiers clients sera un groupe de caisses d’économie francophones en quête d’autonomie dont le principal porte-parole sera Robert Soupras.

Sous le leadership de Claude Béland, une Fédération des caisses d’économie est créée, laquelle va d’abord s’assurer chez Desjardins afin de protéger ses opérations, tout en inaugurant une ère d’assurances directes, pour finalement intégrer le Mouvement, justifiant ainsi la constitution de l’actuelle Confédération Desjardins.

Directeur général de la Fédération des caisses d’économie Desjardins, l’avocat deviendra rapidement l’adjoint du président Raymond Blais, puis, en janvier 87, lui-même président du Mouvement Desjardins, poste qu’il occupera jusqu’en avril 2000.

Jusque là expert très en demande dans les milieux socio-économiques et politiques, il devient alors plus critique face à la finance débridée et au credo néolibéral. Conférencier en demande, on le retrouve également dans l’enseignement (École des sciences de la gestion – UQAM), au MÉDAC, à Démocratie et citoyenneté, etc.

Catégories: Vie syndicale
Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.