Média Norbert Rodrigue, leader empathique, homme de fidélité

  • 4
  • 0
  • 0
Partager

Parmi les facteurs ayant marqué Norbert Rodrigue dès son enfance, on relève la pauvreté dans laquelle était plongé sa famille, cela en toute dignité, ainsi que le courage de son père, un invalide particulièrement porté vers le dévouement social.

Fort peu scolarisé, le jeune beauceron emprunte à 14 ans, la piste des bûcherons où il découvre la solidarité et la camaraderie.

Cela lui permet, dans la jeune vingtaine, de cofonder un syndicat CSN à l’Hôpital Ste-Justine, une réussite qui lui ouvre les portes de la centrale syndicale. Là, il va vivre les grands événements syndicaux des années 70. Élu président de sa fédération, celle des services, il devient, au lendemain du schisme de 1972, premier VP de la CSN.

Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.