Média François Saillant, combattant social par vocation, radical de velours par nécessité partie 2

  • 0
  • 0
  • 0
Partager
  • Ferrisson
  • 114 médias
  • envoyé 30 décembre 2018

Une de ses premières luttes urbaines sera celle de l’îlot Overdale, recoin peu fortuné dans la mire des développeurs du Centre-Ville de Montréal. Mais de nombreuses autres suivront et chacune sera traitée à la manière FRAPRU, c’est-à-dire avec la plus théâtrale des créativités. Par exemple, on implantera un bidonville pas loin du parlement de Québec, on campera en plein hiver sur la rivière Outaouais, ou on fera cadeau au ministre des finances d’un tas invraisemblable de vieilles chaussures.

François Saillant a beau avoir pris sa retraite du FRAPRU en 2016, il continue quand même à militer auprès des victimes de la froideur sociale et de l’aridité économique. Mais pour cela, il n’a aucun mérite puisqu’agir ainsi le rend heureux.

Catégories: Environnement
Afficher plus

0 commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Ajoutez un commentaire.